Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
Victime de Viol, Oser le dire Annonces de Mr MACRONLes modifications de la LoiMesures sans modification de la LoiEffacer l'historique Poussez la porte....De la GendarmerieDe la Police nationaleD'un AvocatD'un ThérapeutheNotions de DroitDéfinitionsPeines encourues et délaisLe consentementL'incesteLe bizutageDémarches à suivreQue faire après un violProcédure , étape 1Procédure , étape 2Procédure , étape 3Trouver de l'aideNuméros à appelerAssociationsTableau des départementsForumsLes livres qui en parlentL'aide juridictionnelleAlcool et DrogueAlcool et violDrogue et violQuelques chiffresConcernant les victimesConcernant les agresseursObservatoire des violencesLe SportTémoignagesAppel à Témoignages Le soutien d'un Juge d'InstructionLa Presse en parleProcès aux assisesClip de Lady GagaTery Hatcher à l'ONUFormulaire de contact
Procédure judiciaire, étape 2
L'INSTRUCTION DE LA PLAINTE. Etape 2

Le Juge d'Instruction en charge de la plainte va mettre en place un assez long processus d'enquête, pour se faire préciser aussi exactement que possible le déroulement des faits, connaître la personnalité, l'environnement de l'agresseur, également la personnalité de la victime.

En particulier, il ordonnera des expertises psychiatriques et psychologiques de l'agresseur, également une expertise psychologique de la victime, afin de s'assurer de la crédibilité des accusations portées. Compte tenu de la gravité des sanctions encourues, il est tout à fait normal de s'assurer que la victime n'a pas menti.

Le Juge d'Instruction entendra l'agresseur, en lui demandant de s'expliquer sur les faits qui lui sont reprochés.

Il entendra également la victime, qui devra également lui confirmer de manière aussi détaillée que possible le déroulement des faits. Il faut bien reconnaître que c'est très gênant, mais c'est, là aussi, un passage obligé pour confondre l'agresseur.

Dès le stade de l'Instruction, il est très important que la victime ait déjà fait le choix d'un Avocat, et ceci pour au moins trois raisons essentiuelles :

- votre Avocat a accès à tout moment à la procédure du Juge d'Instruction, contrairement à la victime,

- votre Avocat saura vous soutenir dans les moments difficiles, et vous préparer à l'épreuve de l'audition devant le Juge d'Instruction,

- votre Avocat peut lors de cette audition vous poser - avec tact et discernement - des questions sur des points qui peuvent être essentiels, et que le Juge d'Instruction devra consigner dans la procédure.

Notre bon conseil : le plus rapidement possible, prenez rendez-vous avec un Avocat, et si la relation de confiance ne s'établit pas, allez en voir un autre, car vous devez savoir que vous allez partager avec votre Avocat une série d'épreuves, et que vous aurez impérativement besoin de vous sentir soutenu(e) et compris(e) durant tout le déroulement du processus.
enquete.jpg logo avocat gd format.jpg