PAGE d'ACCUEILQui sommes-nous ?Pour effacer l'historique Poussez la porte....De la GendarmerieDe la Police nationaleD'un AvocatD'un ThérapeutheNotions de DroitDéfinitionsPeines encourues et délaisLe consentementL'incesteLe bizutageDémarches à suivreQue faire après un violProcédure , étape 1Procédure , étape 2Procédure , étape 3Trouver de l'aideNuméros à appelerUn site internetUne application à connaîtreAssociationsTableau des départementsForumsLes livres qui en parlentL'aide juridictionnelleAlcool et DrogueAlcool et violDrogue et violDrogue du violeurQuelques chiffresConcernant les victimesConcernant les agresseursObservatoire des violencesLe SportHarcèlement au travail Professionnels : formationFausses accusationsTémoignagesAppel à Témoignages Le procès, une étape indispensableLe soutien d'un Juge d'InstructionJe témoigne au nom de ma filleMême après le délai de prescription...Une douleur toujours présente...Victime d'un pédophileMon enfance violée...l'incesteGraine d'espoir...Lettres pour guérir...Après 20 ans de silenceViolée par un beau-frère...Viols tus pendant des années...Libération par l'écriture...Violée à 15 ansViolé à 5 ans en colonieViolée par son ex petit amiDes victimes de "frotteurs"Dans un bus...La Presse en parleProcès aux assisesClip "PARDON"Clip de Lady GagaTery Hatcher à l'ONUFormulaire de contact
Violée par son ex petit-ami....
logo avocat gd format.jpg
Adresse mail pour vos témoignages:

Je vous envoie ce mail aujourd’hui car je ne me sens vraiment pas bien et j’ai besoin d’en parler.
En octobre 2021 mon ex petit ami est venu chez moi un matin avant les cours, on avait déjà eu des relations sexuelles mais toujours par chantage de sa part comme « si tu fais ça on ne le fera plus après » et par culpabilité de ne pas «assez bien m’occuper de lui ». 
Peu de temps après j’avais appris qu’il me trompait et nous avions rompu.
 Donc c’était un matin d’octobre il est venu chez moi et au début tout allez «bien » si je peux dire car il m’avait déjà fait du chantage pour que je lui fasse une fellation, ensuite il m’a dit qu’il allait seulement se frotter à moi car je ne voulais pas qu’il rentre (dans le trou anal) puis il est rentré brusquement,  j’ai commencé à lui dire d’arrêter j’ai essayé de l’enlever mais je n’arrivais pas, j’étais en pleur et quand je lui disais d’arrêter il me disait «attends que je finisse » ou encore « j’ai bientôt fini », au final j’ai relâché tout mon corps et n’ai pas bougé jusqu’à qu’il finisse. 
A ce moment des faits j’avais 14 ans et lui 17 (sur le point de passer les 18). 
Après ça je pensais que j’allais m’en remettre, je n’ai d’abord parlé de ça à personne puis j’ai commencé à en parler à 2~3 amies puis j’ai fini par l’annoncer à ma mère (je ne veux pas que mon père soit au courant).
 Je pensais vite oublier cette étape mais je me retrouve presque tout les jours à penser à ça et à pleurer en pensant qu’il m’a incité à faire mes premiers rapport sexuels à 13 ans au lieu de me préserver. Aujourd’hui je vois une psy mais cela ne m’aide pas beaucoup car quand je suis avec elle je n’arrive pas à m’ouvrir et je n’arrive pas à en parler comme à l’écrire.
 De plus de nombreux accidents sont déjà arrivés comme des photos de moi dénudée qui ont tourné, ce qui me rend encore plus triste. Merci d’avoir lu mon témoignage.
France 3(point)